Plenitude-yoga-1-bleu-roi_edited.png
  • Anne Bougon

Le Yoga en réponse au stress

Le réveil sonne et une course se met en place.


Un petit déjeune gobé ou pas de petit déjeuner, les trajets, la performance au travail, un déjeuner "sur le pouce", les courses après la journée, les repas, le linge, le ménage, l'administratif et peut-être aussi les enfants, leur éducation, leur scolarité, leurs loisirs puis leurs études, plus tard les petits enfants ou les parents vieillissants que l'on choisit d'accompagner et ces week-ends avec "ce qu'il faut faire" en conflit avec ce qu'on a programmé de faire...

À tout ce cocktail viennent s'ajouter les imprévus de la vie qui demandent notre énergie, nos ressources, les pressions de l'extérieur, les exigences de notre entourage, nos exigences envers les autres et celles envers nous-mêmes dont nous avons plus ou moins conscience.


Dans ce rythme qui court après le temps, dans un modèle de société qui nous induit à nous maintenir dans le consumérisme et le paraître, où la frustration n'est jamais très loin, les nouvelles technologies et les écrans semblent offrir des moments de détente alors qu'ils augmentent notre exposition au stress par la dispersion voire l'addiction.

Selon des études scientifiques, le stress affecte le système nerveux, amène des tensions musculaires, des troubles digestifs et du sommeil. Le stress chronique peut perturber le fonctionnement de la glande thyroïde et provoquer des états dépressifs (cf : article de la revue Sciences et Avenir "Comment le stress peut raccourcir l'espérance de vie", septembre 2019)


Mais arrivons-nous à prendre conscience de ce point de bascule, de cette étape franchie où insidieusement, de ponctuel qu'il était, le stress devient chronique ? C'est-à-dire de cet état où nous devenons le stress ?

Dans ce tourbillon, nous prenons le risque de considérer le corps comme une machine et de vivre la relation aux autres sur le mode de la réactivité plutôt que sur celui de la communication.


En Inde, le yoga est vécu et transmis comme un rendez-vous quotidien avec soi-même. C'est un moment pour revenir à son corps, à ce qui est essentiel pour lui, et à travers lui, une occasion de se relier à son intériorité. Au milieu de l'agitation du monde et celle de notre mental, la pratique régulière amène une oasis de vitalité et de calme.


Alors peuvent émerger des questionnements qui viennent des profondeurs de nous-mêmes et peut-être des choix pour se mettre en chemin :


- Qu'ai-je envie d'être ?

- Qu'est-ce qui est essentiel pour moi ?

- Quel est le sens que je veux donner à ma vie ?

- Quelle est ma place dans l'univers ?

- Qu'est-ce que j'ai envie de partager, de transmettre ?



0 commentaire